• Anonyme

Elle continuait à venir à table même à quatre pattes mais elle venait.

Ma fille Léna, âgée de 13 ans, a commencé à faire des malaises à répétition au collège en mars 2021: très grosse fatigue, aucune énergie.

Les symptômes se sont multipliés : mal dans les jambes, impossibilité de marcher, difficulté à déglutir, tachycardie, difficulté à utiliser sa main droite, vertiges, perte d’équilibre, hypersensibilité des jambes… Hospitalisation d’une semaine au service pédiatrique après deux mois passés d’incertitudes et d’examens : problèmes psychologiques retenus ! Léna avait l’impression de ne pas être prise au sérieux. Quelle souffrance pour elle et son entourage...

La seule chose qu’elle voulait, c’était de revoir ses amis et reprendre une scolarité comme tous les jeunes de son âge. Elle est restée très courageuse et volontaire, et n’a rien lâché. Toujours un moral d’acier, rien à voir avec quelqu’un de dépressif. Elle continuait à venir à table même à quatre pattes mais elle venait. Le souhait de ma fille était de reprendre progressivement le chemin du collège : deux heures par jour en juin 2021 grâce à la mise en place d’un protocole avec le chef d’établissement et le professeur principal. Ils ont été plus qu’à l’écoute de Léna et de son état. Je ne les remercierai jamais assez. Léna a été tellement courageuse et persévérante malgré des malaises à répétition. Depuis Léna, son père et moi nous sommes débrouillés par nous-même. Léna a repris la marche avec l’aide d’un kinésithérapeute qui a bien vu que son état de santé n’était pas psychologique mais mécanique et neurologique. Léna a dû réapprendre les gestes du quotidien et a retrouvé progressivement l’usage de sa main droite et peut maintenant écrire. Une grande avancée et surtout un soulagement pour nous tous. Nous avons installé une piscine dans le jardin afin que Léna puisse réapprendre la marche tout doucement sans contrainte. Nous l’avons accompagnée dans chacun de ses progrès. Au niveau de sa scolarité, les professeurs ont décidé son passage en 3è. Heureusement, Léna est une très bonne élève et a de bons acquis. Une bonne nouvelle pour Léna qui a traversé cette mer agitée depuis des mois. Nous sommes très perplexes sur l’avenir et surtout sur la rentrée de septembre. Léna va-t-elle pouvoir reprendre sans être trop fatiguée ?

98 vues

Posts récents

Voir tout