• Isabelle L.

Les mêmes symptômes qui revenaient, et la fatigue toujours là, énorme!

Notre dernière a eu le Covid début octobre 2020, après avoir été cas contact à la cantine du lycée, pendant son année de 1ère .

Fièvre, diarrhées, maux de tête, vertiges, etc... et une fatigue impressionnante (elle dormait 20h/24).

Testée "limite, à évaluer selon la clinique", isolée avec une de ses soeurs qui a elle été testée positive, pas de doute pour nous.

Elle a été absente 6 semaines du lycée, et quand elle est revenue, passée à une semaine sur deux comme beaucoup de lycéens, elle était absolument incapable de tenir une semaine de cours quand c'était son tour : les mêmes symptômes qui revenaient, et la fatigue toujours là, énorme!


Elle n'allait plus en cours que quelques jours par mois. Perte de cheveux, diarrhées, fatigue, vertiges maux de tête...

Petit à petit, le moral qui a baissé, l'impression de ne jamais être à jour pour le lycée, l'incapacité de se remettre physiquement, elle a été complètement arrêtée par les médecins en février, puis autorisée à ne reprendre que certains cours et uniquement en distanciel car elle n'y arrivait pas autrement, autour du mois d'avril.


Elle a gardé donc français et les deux spé qu'elle voulait pour la Term. Petit à petit, le moral a été mieux, mais pendant les vacances cet été, elle était toujours très fatiguée, et la diarrhée continue régulièrement, malgré un rééquilibrage de la flore intestinale tenté par en phytothérapie.

En septembre 2021, rentrée en terminale donc, elle était ravie de retrouver une vie sociale et un peu de normalité. Mais dès la 1ère semaine de cours, ça a été très compliqué dès le mercredi, et le jeudi, elle a fini par s'effondrer 2h à l'infirmerie et dormir comme une masse (malgré des couchers vers 20h30 -21h maxi!!).


Impossible d'y aller le vendredi, elle se sentait épuisée. Aujourd'hui, une semaine après, on est en train de mettre en place avec le lycée, les médecins et le médecin scolaire une terminale et un bac en deux ans avec une partie des matières cette année et l'autre l'an prochain.....pour alléger les journées et la semaine, et toujours pas de diagnostic officiel.

Le pédiatre cherche des infos auprès d'une infectiologue...

Sans compter des troubles très bizarres et invalidants chez la sœur qui la précède, et dont je viens de découvrir dans l'émission de radio publiée aujourd'hui sur la page FB covids longs enfants/ados, qu'ils pourraient être aussi des symptômes : paralysie temporaire d'un membre, crises qui ressemblent à des crises épileptiques, et qui ont été diagnostiquées par une neuro comme CNEP (crises non épileptiques psychogènes) alors même que la psychiatre qui la suit, du coup, a de forts doutes...

Voilà, comme vous tous, on cherche.

436 vues

Posts récents

Voir tout