• Gaelle - 40 ans

Je suis complètement désemparée car personne ne me prend au sérieux

J'habite en Vendée aux Herbiers et en octobre 2020, j'ai chopé le Covid. J'ai été 5 jours très malade à ne pas pouvoir bouger du lit avec tous les symptômes qu'apporte ce virus. J'ai repris 7 jours plus tard et depuis ma vie n'est plus du tout la même... Rechute en Avril (très fatiguée, fièvre, douleurs cou, nuque) et depuis je suis à 3 voir 4 eferalgans / jour car grosse migraine. Je suis retournée voir mon docteur début juillet 2021 car très fatiguée et à n'en plus pouvoir d'avoir ces maux de têtes incessants matin, midi et soir, tous les jours à en devenir aigrie et à ne plus pouvoir me concentrer et à me rendre compte que tout ça me pourrissait ma vie privée et professionnelle. J'ai des troubles de l'attention, je n'arrive pas à réfléchir comme avant, je m'en fiche de tout et ce qui me fait peur, c'est que ça joue sur ma mémoire, ma sociabilité car je suis à l'origine joyeuse et plutôt du genre à amuser la galerie, rire et depuis ça, c'est tout le contraire... Mon médecin m'a fait passer une sérologie pour voir où en étaient mes anti corps et le résultat a indiqué que j'avais 116 d'anti corps, sérologie positive, je pense maintenant encore plus vu que je me suis faite vacciner mi juillet. Je me suis inscrite en salle de sport début septembre, mais je n'ai plus qu'à me désinscrire, je suis trop fatiguée car des douleurs aux épaules nuques têtes et toujours ces migraines matin midi et soir et pas spécialement de force. Ensuite je me suis inscrite pour passer mon permis moto mais je vais devoir annuler car je ne retiens rien de ce qu'on me dit, et du coup ça devient dangereux. J'ai fini aux urgences mardi soir car une crise de migraines beaucoup plus forte qu'à l habitude, mais on me laisse comme ça en me disant que personne n'a de recul sur cette maladie de Covid long et, qu'en attendant, je dois prendre du tramadol codéiné pendant 31 jours. Mais je ne veux pas prendre ça et mon médecin non plus ne veut pas, car je n'arriverais pas à travailler avec ce medoc. Cette maladie joue déjà assez sur ma vie privée et professionnelle, je ne veux pas empirer les choses. A l'hôpital on m'a fait une ordonnance pour un scanner cérébral, je dois le passer jeudi mais pas sûr qu'on voit quelque chose... Hier j'ai été voir un neurologue qui me dit c'est tous les symptômes du Covid long et personne n'a de recul sur cette maladie. C'est lui qui m'a dirigé vers vous et ensuite il m'a dit "je vais vous faire une ordonnance pour un traitement de 3 mois" : du laroxyl. Il me dit c'est un anti dépresseur à la base mais ça marche bien pour les migraines. Sauf qu'en lisant la notice et les avis sur internet j'ai réalisé que c'était plus un anti dépresseur qu'autre chose et je ne veux surtout pas tomber dans cette boucle d'anti dépresseur car c'est un cache problème mais ça ne résolu rien du tout et vu les avis c'est une catastrophe ce médicament. Donc voilà je suis complètement désemparée car personne ne me prend au sérieux. Je vais avoir 40 ans dans 1 mois et ça fera un an que j ai chopé cette merde de virus et personne ne m'aide, tout le monde se renvoie la balle. Je suis quelqu'un qui n'est jamais en arrêt, jamais malade mais je vois bien qu'il y a bien un problème. Mon docteur m'a mis en arrêt quand je suis sortie de l'hôpital mercredi jusqu'au vendredi, j'ai donc repris hier... Je veux qu'on m aide. Et je ne suis jamais jamais en arrêt et reprendre hier j'avais l impression que tout le monde me regardait comme une bête de foire.

2 197 vues

Posts récents

Voir tout