• Rachel M.

Il me semble qu’une partie de moi est partie avec le covid

J’ai été atteinte du covid le mardi 20/10/2020 sous une forme simple. Fièvre modérée à 38,5 pendant un jour et demi, très fortes courbatures et maux de tête, grande fatigue et douleurs musculaires.


J’ai surtout eu des températures très basses autour de 35,6-35,8 avec des sensations de froid intense.

Le jeudi 22/10 j’ai constaté que j’avais perdu le goût et l’odorat.


Le samedi je reprenais une activité physique modérée (cardio) sans douleur particulière ni essoufflement.

Étant encore positive au 2e test je suis restée isolée jusqu’au 01/11/2020.


Les engelures aux orteils sont arrivées quelques jours après la fin des symptômes.


J’ai très mal vécu psychologiquement et moralement l’isolement, la réaction de mon entourage qui m’a reproché le risque de les avoir contaminés.


L’absence de goût et odorat m’a enlevé l’appétit et l’envie de cuisiner. J’ai mis un mois à remanger autre chose que les aliments de base que je mangeais malade (des légumes grillés et de la soupe). J’ai gardé une fatigabilité musculaire et des épisodes de température basse et sensations de froid. Les engelures sont revenues deux fois en décembre et février.


Je constate des problèmes de mémoire et de pertes de mots. Je sais que je connais le mot que je cherche sans le trouver et ça me fait perdre le fil de ce que je dis.


20 semaines après le goût est toujours absent (j’identifie uniquement l’amer l’acide et si c’est très sucré ou salé) et l’odorat n’est pas revenu. Parfois je sens quelque chose sans réussir à l’identifier.


J’ai la chance de ne pas avoir eu de forme grave. Je n’ai pas été hospitalisée, je n’ai pas failli mourir. Les séquelles ne sont pas invalidantes.


Mais... il me semble qu’une partie de moi est partie avec le covid et que ma vie ne sera plus jamais la même.

Voilà mon ressenti et mon expérience du covid.

Merci de nous écouter.

87 vues