top of page

J'essaie de garder l'espoir de pouvoir retrouver une vie à peu près normale !

Bonjour,


Je me présente : Olivier LAROYE, né le 20/06/1968, vacciné à trois reprises.


J’ai déclenché le 14/02/2022 :

  • infarctus du myocarde,

  • péricardite,

  • épanchement du péricarde.


J’ai fait une déclaration auprès de la Pharmacovigilance.


S’en est suivie une longue série de problème médicaux :

  • emballement du rythme cardiaque, tachycardie, 

  • hernie de Bochdalek,

  • sévère dyspnée,

  • phlegmon amygdalien avec abcès,

  • bulles d’emphysèmes,

  • vertiges et malaises, perte d'équilibre, essoufflements, fatigue constante, maux de tête, perte de mémoire, étourdissements, engourdissement des mains, fourmillements, tremblements, bouffées de chaleur, 

  • acouphènes,

  • problèmes de tension, malaises vagaux 

  • fracture de fatigue L5,S1, pincement de disques et sciatique, 

  • douleurs intercostales, abdominales, musculaires et articulaires :

ÉPAULE :

  • Rupture transfixiante du tendon supra-épineux ;

  • Arthropathie dégénérative ;

  • Omarthrose débutante ;

  • Calcification de l’enthèse de la coiffe des rotateurs ;

  • ténosynovite du long biceps brachial ;

  • tendinopathie calcifiante de l’infra-épineux ;

  • bursite sous acromio-deltoïdienne.

COUDE :

  • Calcification de l’enthèse des tendons épicondyliens.

MAIN :

  • arthropathie dégénérative

GENOU :

Pas mieux et beaucoup de rubriques aussi !


Une prise en charge par le CHU Sébastopol de REIMS fut activée au 12 Octobre 2022 mais vite suspendue pour douleurs insupportables !


Un 1er corset incluant le haut d’une jambe, un 2nd corset pour le buste uniquement, de la morphine depuis 6 mois et de la gabapentine depuis un mois mais rien n’y fait !


J’ai instruit un dossier MDPH et suis en cours pour celui de l’ONIAM.


J’apprends au 13/11/2023 que le docteur de Sébastopol qui me suivait et qui s’était engagé depuis le 24 0ctobre 2023 à me rappeler suite à sa prescription de gabapentine ainsi qu'une réunion avec les différents médecins du service afin de voir comment s'annonçait la suite, a quitté le CHU Sébastopol et ne m'a jamais rappelé malgré mes nombreuses relances. Mes traitements et mon corset ne sont plus gérés par leurs soins, je ne suis plus pris en charge et je dois me rapprocher de mon médecin traitant !


Alors comment vous exprimer ma colère que je n’associe même plus à de la malchance mais à une pure ignominie ! Pour information,  je travaillais dans un IME en tant que responsable maintenance et sécurité incendie ainsi que sous Officier de Sapeurs-Pompiers Volontaires et chef de Centre de Secours. 


A ce jour, mon état ne s'améliore absolument pas mais j'essaie de garder l'espoir de pouvoir retrouver une vie à peu près normale ! 


En vous remerciant,


Olivier LAROYE.




387 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page