• Ghislaine

Je ne vois pas le bout du tunnel.

J’habite dans le CANTAL j’ai commencé à être malade le 21 mars 2020. Je suis asthmatique. Et je fais des crises d’épilepsie.


Je me suis soignée avec les médicaments que j’avais à la maison, j’ai pris un médicament que je ne prends que quand il fait froid, j’ai augmenté les doses. Le lundi 23 mars 2020 voyant que j’avais 38,2 de température et que je ne faisais que vomir j’ai appelé le médecin qui m’a dit de prendre deux bouffées de Ventoline toutes les dix minutes pendant 1 heure. Ce que j’ai fait.


Le docteur m’a rappelée 1h après. Voyant que ça empirait, elle m’a dit d’appeler le 15. Ce que j’ai fait. Ils ne sont même pas venus. Ils m’ont dit de rappeler si ça n’allait toujours pas. Comme je ne voulais pas déranger, ne sachant pas ce que j’avais, je me suis soignée moi-même.


Je vomissais, j’avais du mal à marcher. Mon fils et ma belle sœur me faisaient les courses. On ne m’a jamais mis en quarantaine. Mon mari et mon fils n’ont jamais été testés. Ils vont chez ma belle mère tous les matins. Elle a 90 ans. Il a fallu deux mois pour qu’enfin mon médecin ait l’accord pour savoir ce que j’avais. Dans le CANTAL on n'était pas beaucoup. Du coup le laboratoire a appelé mon médecin pour lui dire que j’avais bien eu le COVID. Après tout ça, j’ai fait une dépression à vouloir en finir, suivie d’un œdème à la jambe gauche et les vaisseaux intérieurs de la même jambe ont pété.


Depuis j’ai une tendinite à la jambe gauche qu’on n'arrive pas à me guérir. Et je fais maintenant de la fibromyalgie. je suis sous Prégabaline. Je n’arrivais plus à manger, je m’étouffais car ça me bloquait à la gorge, les aliments ne passaient plus, on m’a mis sous Oméprazole.


Entre temps ma tension est montée jusqu’à 23,12. Du coup je suis aussi sous Candésartan. Et on m’a augmenté le Lévotyroxyn.


Je ne vois pas le bout du tunnel. J’ai refait les analyses pour savoir à combien étaient mes anticorps. L’année dernière j’avais 146,10 d’anticorps. Cette année j’en ai 250. J’ai doublé mes anticorps. On m’a dit que j’avais dû être de nouveau en contact avec quelqu’un qui l’avait.


Malgré ça je suis en colère car on ne veut pas me donner le pass sans me faire un vaccin. Je ne veux pas. Je suis très en colère car on m’a laissé dans ma merde l’année dernière et maintenant je ne peux plus rien faire sans le pass. Ma colère est tellement forte que j’ai voulu en finir. Je vois un psy. Mais personne n’arrive à calmer cette colère. Je suis en train de haïr la terre entière. Je voudrais en finir, puisqu’on me laisse encore et toujours toute seule sans pouvoir plus rien faire. Autant partir de ce monde de merde.

200 vues

Posts récents

Voir tout