• Sabrina - 39 ans - Alsace

Le 15 mars 2021, cela fera un an que je lutte au quotidien pour retrouver ma vie normale.

Quand je suis tombée malade, je me suis naturellement tournée vers mon généraliste qui m’a rapidement diagnostiqué la covid.


Isolée à la maison, il venait tous les jours vérifier mon état. J’étais très fébrile, très fatiguée, très essoufflée et avec une perte totale de ma voix.


Il m’a fallu trois bonnes semaines pour avoir de nouveau un peu force, mais je n’avais toujours pas récupéré ma voix ni mon souffle.

Le matin au réveil mon mari m’emmenait sur la terrasse dans l’air frais afin de me permettre de mieux respirer. Moi qui suis une hyper active, j’étais devenu un zombie.

On a décidé de me placer sous nébulisateur pendant 1 mois, mais malheureusement sans résultat.

D’après l’ORL je suis victime d’une paralysie des cordes vocales, due à la Covid, mais que cela devrait passer avec des séances chez l’orthophoniste.

Après 3 mois de séances assidues chez mon orthophoniste, toujours pas de résultats et pas de retour du souffle non plus.

Les visites chez tous les différents médecins, les examens, les séances... tout devient long et démoralisant.

Vient le moment d’aller voir un phoniatre, un spécialiste dans l'étude du larynx et du fonctionnement des cordes vocales. C’est à ce moment-là, il y a quelques semaines, qu’on me diagnostique une dysphonie dysfonctionnelle à larynx hypertonique.

Mes cordes vocales auraient pris trop le relais pour faire passer l’air à la place des poumons.

Je suis depuis inscrite dans un centre de réadaptation à l’effort. Deux fois par semaine, je participe à des séances de rééducation, sans grand progrès pour l’instant.

C’est compliqué.

Une des choses les plus dures est sûrement pour moi les réflexions des autres quant à ma voix cassée.

Ceci est mon histoire, un résumé de mon année COVID.

Je souhaite, avec ce témoignage, faire avancer les choses !

1,396 vues

Posts récents

Voir tout