• Caroline C. - 43 ans - Montpellier

Mon corps a 90 ans. Et ce depuis plus de 160 jours...

Je suis tombée malade le week-end du 04/10/20.

Je dis « tombée malade », car j’ai eu 3 tests pcr négatifs donc je n’ai jamais été recensée comme atteinte du covid.


Et pourtant j’ai bien eu tous les symptômes : douleurs musculaires intenses, migraines intenses, douleurs abdominales... j’ai passé un mois au lit.

Si faible que je n’osais pas aller me doucher si j’étais seule, de peur de faire un malaise.

J’avais si mal aux bras que je choisissais entre me laver les cheveux et mettre une lessive.


J’ai remarché la 5e semaine et j’ai du m’arrêter au bout de 300m, pendant 10min pour reprendre mes forces et faire le retour.


Les douleurs à la poitrine m’ont envoyé deux fois aux urgences sans aucune suite : « on n’a rien trouvé madame. Pourquoi vous pleurez ? Je vous dis que vous n’avez rien ! ».

L’urgentiste m’a dit que je devrais être en covid long , qu’il y en avait de plus en plus, qu’il y avait même une association...


J’ai enfin compris ce qui m’arrivait. J’ai adhéré à l’association, j’ai demandé à mon médecin des anti douleurs, encore, un arrêt, encore, et elle m’a refait faire des bilans.

Une pneumologue m’a diagnostiqué un trouble ventilatoire obstructif et me donne un traitement, ma généraliste me donne un traitement pour l’estomac (si mal que je ne pouvais plus manger) et un traitement pour l’eczéma qui me réveille chaque nuit tant mes pieds me démangent, et au bout de la 2e visite chez un cardiologue on vient de me diagnostiquer une péricardite (que je dois traîner depuis 5 mois du coup...).


Voilà, j’ai 43 ans, 4 traitements différents, incapable du moindre effort, fatiguée chaque jour, douloureuse chaque seconde, incapable de faire tant de choses. Mon corps a 90 ans. Et ce depuis plus de 160 jours...

J’ai l’immense chance d’être comprise et soutenue par ma famille, mes amis, par mon boss, mes collègues. Je n’ose imaginer la difficulté ceux qui n’ont pas ce soutien.

Je me dis que je ne pourrais plus jamais danser, skier, ni même faire une balade à vélo, nager, ni même boire des coups, jouer aux raquettes sur la plage!

Il y a tant de choses que je ne peux plus faire....et j’ai si mal au corps...


266 vues