top of page

Quel avenir ?

Bonjour, 


Forme modérée de Covid en fev mars 2021 avec une fatigue persistante ainsi qu'une perte partielle du goût et de l'odorat,  j'enchaîne avec les vaccins anti Covid (obligatoires dans le domaine médical; difficile de les refuser quand on est célibataire avec trois enfants). Ces derniers m'ont au fur et à mesure mise à terre : en arrêt de travail depuis deux ans avec fatigue chronique, vertiges, maux de tête,  fourmillement dans les jambes voire tout le corps, brouillard mental, troubles digestifs, acouphènes, sueurs, palpitations, respiration courte, perte partielle odorat+goût, malaise post effort, et j'en oublie (oui ça aussi c'est un symptôme!). 


Mon errance médicale n'est toujours pas terminée. Après chaque examen de santé ou consultation : "tout va bien madame, je peux rien pour vous, c'est dans votre tête". Bon Ok, tant mieux si tout va bien mais avez vous des pistes ? Non, mais trois périodes d'anti dépresseurs.

La Sécu avait contacté mon médecin traitant pour lui dire d'arrêter les examens de santé et de m'envoyer voir un psychiatre afin d'établir un diagnostic de burn-out. Donc 6 mois de psychiatre avec gavage aux antidépresseurs sans effet positif (si ce n'est fè se sentir encore plus dans le cirage !)...bizarre deux autres psychoth. [psychothérapeutes] me disent que ce n'est pas une dépression. 

Très difficile de se faire entendre des professionnels de santé qui semblent perdus, pas ou peu formés/informés; pas de structure à la Réunion.  


Après un an d'attente, j'ai eu enfin un premier rdv au service immuno-epidemio; c'est à 95% covid long mais je vais devoir encore faire quelques examens afin d'éliminer toutes les autres possibilités...mais j'en sais pas plus pour l'instant, j'attends toujours uqe les médecins se concertent. Prochain rdv dans 2 mois. 


Bref sur le plan médical : errance médicale car toujours pas de déclaration officielle de telle ou telle maladie (il faut supplier pour avoir un bon de transport pour les consultations) et donc pas mise en place de protocoles, de suivi médical... Donc impasse totale au niveau professionnel (arrêt maladie de mois en mois) donc à terme quel travail je pourrai occupé sans mettre en péril ma santé ?? Quel revenu ? Impossible de me former car rien ne pénètre et/ou ne reste dans mon cerveau, y a t il des améliorations possibles ?? 


En bref, sur le plan perso un quotidien difficile à gérer avec trois enfants : vie sociale réduite à néant, conduire est devenu rare et périlleux (fatigue, manque de vigilance, malaise). 

Difficile d'assurer un quotidien : tout se fait à toute petite vitesse quand c'est possible : le ménage quand j'en ai l'énergie, la cuisine parfois, les courses exceptionellement (dans les moments les plus "en forme," pas plus de 15mn sur place au supermarché qui est à 1,5 km de chez moi sinon malaise). 


On se sent bien seul. Quel avenir ? Selon le médecin vu récemment, des améliorations possibles à long terme ou moyen terme avec des rechutes. 

Bon courage à tous, je vous espère que vous avez un courage de guerrier et que vous êtes bien entouré (amis, famille). 


La colère prime sur toutes mes émotions. 


La médecine n'est pas une science exacte alors un peu d'humilité svp chers professionnels de santé. On est tous la pour apprendre, évoluer. Empathie et écoute active seraient aussi bienvenus, vous semblez être des machines à prescrire mais si on ne rentre pas dans les cases de ce qui est connu, on n'est pas intéressant. 

Quel accompagnement ?? Quel parcours suivre ? Quel(le) spécialiste voir? 


Vulgariser les nouvelles découvertes Covid long svp. Nous sommes des millions atteints, amoindris. 

250 vues

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page