• Anonyme

Venue des pompiers puis du SMUR, les 10 minutes les plus longues de notre vie !

Notre fille C.... 16 ans en 2020 a été contaminée à la rentrée juste après les vacances de La Toussaint. Test PCR positif du 06/11/2020.


Maux de tête, de gorge et de ventre. Après 3 jours elle a commencé à se sentir faible et son taux d'oxygène baissait. Surveillance médicale chaque jour. A J + 7, 1er malaise vagal.


Après 2 semaines de repos, C.... allait mieux et a repris le lycée. Après 4 jours de lycée, gros malaise avec perte de connaissance et arrêts respiratoires. Venue des pompiers puis du SMUR, les 10 minutes les plus longues de notre vie ! Puis hospitalisation de 24h sous perfusion. Les médecins parlaient alors de malaise vagal et de fatigue, que ça n'avait rien à voir avec La Covid.


Puis, nous avons vécu 3 mois d'enfer... malaises plusieurs fois par semaine, quasiment chaque soir après le dîner. Son organisme était si faible que la digestion l'épuisait. C.... a perdu 7 kg (sur 54 au départ). Elle avait des céphalées H24 (doliprane, ibuprofène et opium n'agissaient plus), des vertiges, des acouphènes, des maux de ventre, elle perdait ses cheveux, ne dormait plus des nuits et s'épuisait... sa tension était toujours très faible. C.... a pris des médicaments pour remonter la tension pendant 4 mois, toutes sortes de vitamines et compléments alimentaires...


Elle a tenté de suivre ses cours mais après 2h en classe elle s'effondrait et nous devions aller la rechercher au lycée. Certains jours elle allait mieux et nous tentions une balade dans la neige mais elle en payait le prix fort et devait passer la journée du lendemain alitée.


C.... a fait plusieurs prises de sang (Ras sauf le manque de fer), un IRM cérébral, une échographie de la thyroïde, des tests sur l'oreille interne chez l'ORL, puis chez 1 kiné spécialisé pour gérer les vertiges.


Tout était normal. On nous répétait que c'était psychologique et que notre fille était trop stressée ! On lui donnait des anxiolytiques.

Puis nous l'avons emmenée chez un magnétiseur qui a trouvé que son sang ne circulait pas bien du tout, en 3 séances, elle ne faisait plus de malaises (entre 15 et 20 malaises avec à chaque fois le risque de se blesser en tombant...).


C.... a ensuite eu 3 séances d'ostéopathe et ses maux de tête ont quasiment cessé.

Puis 10 séances d'orthoptiste chez une praticienne adorable qui ne la jugeait pas et avec qui elle a repris confiance. A force de lui dire qu'elle n'avait rien, elle a pris horreur du corps médical !

Le kiné lui a aussi permis de réduire ses vertiges.


C.... a stoppé son année de 1ere mi janvier. Nous avons décidé qu'elle devait privilégier sa santé à la scolarité.

Elle a retrouvé le sommeil et dormait alors 12 à 14h par journée.


Début Mars soit 4 mois après le test positif on commençait à voir le bout du tunnel. Nous sommes partis 1 semaine en vacances et C.... a pu reprendre des balades en bord de mer.

Elle a repris l'activité physique très très doucement. C'est une grande sportive qui a pratiqué la gymnastique à un bon niveau. Quelques abdos, puis un peu de musculation, toujours à petite dose et à la maison. C.... a repris 1 alimentation très protéinée et plein de fruits pour les vitamines. Elle a voulu arrêté tous les médicaments.

Au Printemps 1er footing tout tranquillement mais quel bonheur de la voir revenir les jours roses et le sourire aux lèvres avec son Papa.


Après 4 mois d'isolement ou chaque bruit lui était insupportable c'était une renaissance !

Jusqu'à fin juin, elle avait au moins 1 à 2 jours par semaine avec une grande fatigue et des maux de tête encore fréquents.


Le médecin généraliste a fini par parler de Covid long et reconnu l'errance médicale et le manque de prise en charge globale. Elle nous a incité à réduire toute activité et se reposer au maximum.

Le lycée a aussi été très compréhensif et a mis en place un plan qui a permis à C.... de rester scolarisée sans aller en cours mais en contre partie elle devait faire des stages. C.... a été accueillie dans une entreprise locale qui fabrique des produits de soin et ménages bio et notre fille a été ravie de cette voie.

Elle se ré oriente donc en bac technologique option Bio et redouble sa 1ere. Elle a quitté la voie générale.


C.... a fait un dosage d'anticorps début juillet. Taux de 4 donc quasi rien. Elle a eu son vaccin mi juillet et tout s'est bien passé. Nouveau dosage 3 semaines après et taux d'anticorps à 776 donc pas de seconde injection.


C.... a profité des vacances scolaires pour se reposer, faire du sport et voir sa famille.

Elle a repris le lycée dans un nouvel établissement et tout se passe bien. Les camarades ne sont pas au courant de son covid. Pas facile de faire comprendre à des jeunes de son âge qu'elle ne pouvait pas tenir debout et aller en cours...


Elle reste bien plus vite fatiguée que avant le Covid et les fins de semaine sont compliquées.

C.... a repris ses activités sportives et cela lui fait beaucoup de bien au moral !


On essaie de rester optimiste en se disant que le plus dur est derrière nous. Et nous espérons que les autres enfants touchés par le covid se remettront vite !


Nous avons 3 enfants et seule C.... a été positive....


Nous pensons que mon mari est également Covid long avec un tableau qui rassemble grande fatigue, douleurs thoraciques, insomnies, problèmes de circulation sanguine, fourmillements dans les membres qui s'endorment.... mais tous les médecins parlent de stress après la maladie de notre fille...

825 vues

Posts récents

Voir tout